Affichage des articles dont le libellé est Spécialités. Afficher tous les articles

Nouveau cépage contre le mildiou

Cépage mildiou

Le mildiou est le nom d’une maladies affectant de nombreuses espèces de plantes, mais prenant des proportions épidémiques dans certaines cultures de grande importance économique, telles que la vigne. Ces maladies sont provoquées par des microorganismes qualifiés de « pseudo-champignons ». Ces maladies se manifestent par des taches brunes ou une apparence de moisissures blanches et cotonneuses, suivies d'un flétrissement général de la feuille, d'un rameau ou de toute la plante. Le tubercule atteint pourrit rapidement, même au cours de la conservation, dégageant une odeur désagréable et forte.

*** www.francebleu.fr ***

Après 40 ans d'expérimentation, 12 nouveaux cépages ont été plantés au Pouget, près de Clermont-l'Hérault. Ces variétés résistent au mildiou et à l'oïdium. D'autres expérimentations doivent avoir lieu pour tester des cépages résistants à la sécheresse. Pendant plus de 40 ans, l'Institut national de la recherche agronomique (INRA) a mené des expérimentations pour créer des plants résistants au mildiou et à l'oïdium, deux champignons particulièrement destructeurs dans les vignes. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Polémique sur le projet de truffière

Truffes du Pic-Saint-Loup

Le projet est de développer une trufficulture en France qui remettrait la production de truffes du Périgord en tête de l’offre mondiale. À l’heure actuelle, une grande partie provient de Teruel en Espagne : cette ville a connu un renouveau économique et elle est devenue une destination touristique et culinaire dynamique en devenant la principale zone d’approvisionnement. L’objectif est d’apporter un renouveau à une région rurale telle que le pic Saint-Loup.

*** sur www.lesechos.fr ***

Truffle Farms projette la création d'une truffière sur 371 hectares au nord de Montpellier. Le projet suscite une vive opposition locale et relance le débat sur le foncier agricole. Après les élevages géants, les truffières géantes ! La société écossaise Truffle Farms, dirigée par Martin Waddell, porte un projet de 371 hectares dans le domaine des Jasses, une zone de garrigue située à Ferrières-les-Verreries, au nord de Montpellier. Une première autorisation, pour l'exploitation de 33 hectares, a été délivrée par la Direction départementale des territoires et de la mer, indique l'association France Nature Environnement.. […] Lire l’intégralité de l’article

[...] Lire la suite de l'article

1er Salon des Sites Remarquables du Gout de France en Camargue

Salon des Sites Remarquables du Gout de France

« Site remarquable du goût » est un label français de reconnaissance touristique et gastronomique décerné à des communes, lieux-dits ou établissements agroalimentaires traditionnels. La première liste des 100 sites remarquables du goût a été arrêtée en 1995 par les ministères chargés de l'Environnement, de la Culture, du Tourisme et de l'Agriculture  Le Site Remarquable du Goût Taureau de Camargue invite les 70 autres sites français porteurs de ce label de reconnaissance touristique et gastronomique à partager un week-end gourmand en Camargue

*** sur gard.chambre-agriculture.fr ***

Le Site Remarquable du Goût Taureau de Camargue invite tous les Sites Remarquables du Goût de France à partager un week-end gourmand en Camargue.

Un Site Remarquable du Goût est un accord parfait entre un produit de terroir de qualité et son territoire de production. Les produits Sites Remarquables du Gout qui racontent une histoire : celle d’un paysage, d’un patrimoine et d’activités humaines. Rencontrer les Sites Remarquables du Goût, c’est comme s’offrir un voyage dans les régions de France et croiser les hommes et les femmes passionnés qui les font vivre. […] Lire l’intégralité de l’article

[...] Lire la suite de l'article

 Blanquette de Limoux

Ce sont les moines bénédictins de Saint-Hilaire (Aude) qui découvrent la transformation du vin blanc en vin effervescent. Des écrits attestent de la fabrication et de l'exportation de flacons de Blanquette en provenance de Saint-Hilaire. Vers la fin du 16e siècle, Dom Pérignon, lors d'un pèlerinage à l'abbaye bénédictine de Saint-Hilaire, découvre la méthode de vinification des vins effervescents de Limoux, il revient dans son Abbaye d'Hautvillers et expérimente la méthode sur les vins du vignoble de Champagne.

*** ladepeche.fr ***

Aux portes de la Haute-Vallée de l’Aude, pas question de fanfaronner, mais juste un sentiment d’avoir accompli un long chemin et d’être arrivé au bout. Un peu comme un pèlerin qui a rallié Saint Jacques de Compostelle. C’est désormais écrit, attesté par un document rédigé en vieux français : c’est à Limoux qu’apparaît pour la première fois dans l’histoire mondiale, un vin effervescent. La blanquette fabriquée par les moines bénédictins de Saint Hilaire donnera des idées à d’autres, moines et bénédictins eux aussi, mais plus au Nord. [...] Lire l’intégralite de l’article


[...] Lire la suite de l'article

Uzès : 25ième édition du week-end de la truffe

Truffe de Uzés

Tous les ans, le 3e week-end de janvier, Uzès célèbre la truffe. Au cours de ce week-end Truffe, le diamant noir est mis en avant tout au long des diverses animations, manifestations, expositions, visite guidée ...

*** sur uzes.fr ***

Uzès s'est imposée, au fil des années, comme le berceau de la truffe noire, ville d'accueil d'événements d'exception, compte tenu de la notoriété et de la qualité des produits proposés à la vente. Retrouvez désormais, la cabane à truffes, avec la vente aux particuliers de la production des trufficulteurs gardois, tous les mercredis et samedis, sur les marchés d'Uzès. Une volonté commune est née de développer cette filière aux côtés des professionnels. Partenaires fidèles, la Région (avec qui la fédération française des trufficulteurs a conclu une convention pour le développement de la filière), le Département et la Ville d'Uzès accordent comme chaque année toute sa légitimité au premier Duché de France et témoigne de la foi en l’avenir de la trufficulture. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Le secret de la fougasse d’Aigues-Mortes

 fougasse d’Aigues-Mortes

Traditionnellement, la confection de la fougasse au sucre à Aigues-Mortes était réservée à la période de Noël, et se plaçait au sein des treize desserts. À base de pâte à brioche, sucre, beurre et fleur d'oranger, elle était fabriquée par le boulanger avec les ingrédients apportés par le client.

*** sur 20minutes.fr ***

A Aigues-Mortes, dans le Gard, la fougasse d’Alain Olmeda est une institution. Dans sa boulangerie-pâtisserie au cœur des remparts, ce maître-artisan et sa brigade malaxent, sucrent et beurrent pour créer cette gourmandise traditionnelle de Noël. Autrefois, pour les fêtes de fin d’année, le boulanger faisait la pâte, et le client amenait les ingrédients. « C’était le cadeau de Noël du boulanger », confie Alain Olmeda. Mais attention, s’il existe des tas de fougasses, salées notamment, celle d’Aigues-Mortes est bel et bien sucrée, et c’est d’ailleurs l’une des plus réputées. C’est au début des années 1980, quand le pâtissier a quitté Paris pour le Sud, qu’il a percé le secret de cette brioche sucrée à la fleur d’oranger. Depuis, Alain Olmeda lui a redonné ses lettres de noblesse, et dans le coin, on ne saurait passer dans sa rue sans y goûter. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Sauvetage de la Grisette de Montpellier

Grisettes de Montpellier

Vous connaissez les Grisettes de Montpellier, ce bonbon au miel et au réglisse ? C’est l’occasion de vous familiariser à travers l’article suivant.

*** lagazettedemontpellier ***

"Réveiller la belle endormie" : tel est le pari de trois entrepreneurs aujourd'hui propriétaires des Grisettes de Montpellier. L'objectif : relancer le bonbon historique de Montpellier, à base de miel et de réglisse.
Propriétaire de la marque depuis 1964, Raymond Muller, âgé de 80 ans, cherchait un repreneur. "Une nuit, j'ai rêvé des Grisettes", explique Lionel Lopez, l'un des repreneurs. Le lendemain, je cherchais des informations sur le produit, et en mars dernier, j'apprenais que l'entreprise était en vente".
Ni une, ni deux, il implique dans la reprise deux hommes d'affaires : Jean-Claude Lacaze, du groupe Nérios (les eaux Mont Roucous) et André Sembelie, ancien PDG de Perrier et ancien DRH chez Nestlé.[…] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Le Black Friday des trufficulteurs de l’Aude

truffe languedocienne

C’est avec une pointe d’humour que les trufficulteurs de l’Aude ont publié sur leur page facebook leur montage photo pour le Black Friday. L’occasion de rappeler aux amoureux de le truffe languedocienne d’aller visiter le musée de la Maison de la Truffe d'Occitanie dans l’Aude, à Villeneuve-Minervois. Allez d’abord faire un tour sur le site web : www.maisondelatruffedoccitanie.com
[...] Lire la suite de l'article

La récolte de châtaignes 2017 sera la pire depuis 13 ans !

 châtaigne des Cévennes

La sécheresse de cette année risque de faire grimper le prix de la châtaigne des Cévennes au grand bonheur des concurrents étrangers. 

*** sur lereveillozere.reussir.fr ***

Situation « dramatique » pour la castanéiculture
Les producteurs de châtaignes, en Cévennes, ont fortement subit la sécheresse qui provoque une diminution de la récolte et des calibres du fruit. « On n’a pas encore les chiffres mais on a une idée de la perte cette année. Soit environ 60 % de moins de châtaignes par rapport à l’an dernier, commente Nadia Vidal, castanéicultrice, basée sur la commune du Collet-de-Dèze. Tous les producteurs dans les Cévennes ont subi durement par la sécheresse. On a commencé à se faire du mouron quand, au 15 août, on n’avait toujours pas de pluie. Mais on ne pensait pas que ce serait aussi dramatique… » C’est simple. Nadia Vidal, dont sa production est certifiée bio, n’a « jamais vu ça » depuis le début de sa carrière, il y a 13 ans. Aussi, cette année, faute d’eau, les « bogues sont restées au sommet des arbres. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Lasalle : 21e Fête de la châtaigne

Fête de la châtaigne

Depuis plus de 20 ans, la Fête de la châtaigne lasalloise a acquis sa réputation en terme de qualité et nombre d'exposants et d'animations (110 stands, 5000 visiteurs en 2016). Plusieurs producteurs créateurs de l’événement seront sur le qui-vive : la châtaigne à l'honneur, au centre de la place (châtaignes grillées ; stand des variétés de fruits ; fabrications artisanales comme farines, pâtisseries, plats cuisinés…).

*** sur france3-regions ***

Ce 1er novembre avait lieu la fête de la châtaigne à Lasalle, dans les Cévennes gardoises. Si elle a attiré de nombreux visiteurs, les producteurs eux, n’avaient pas la tête à la fête. Leur récolte est presque moitié moins importante que les années précédentes. odeur de la châtaigne grillée a envahit le marché de la fête de la châtaigne à Lasalle, dans le Gard. Attirés par l’odeur les visiteurs sont venus en nombre. Ce qui prouve que la châtaigne a toujours la côte : "Je mélange la châtaigne avec du potimarron et c’est délicieux", lâche une consommatrice à la foire de Lasalle. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Lézignan-la-Cèbe fête la Cèbe pour une 9ème édition

oignon doux de Lézignan

Aussi dénommé « oignon doux de Lézignan ». La cèbe (La céba est le nom occitan de l’oignon) est un oignon d’assez gros calibre de forme plate et de couleur blanche, connu pour sa douceur gustative. Sa culture remonte au moins au XVIIe siècle puisque Lézignan-la-Cèbe (commune située sur la basse vallée de l’Hérault, à quelques kilomètres au nord de Pézenas) portait déjà son nom actuel à cette époque. La Cèbe est devenu le totem du village, sorti lors des festivités

*** sur lindependant.fr ***

La 9ème Foire à l'oignon doux aura lieu samedi 8 juillet, de 16 h à 23 h, sur l'Esplanade. Programme : marché de producteurs et vente des cèbes de Lézignan à partir de 16 h, démonstration d'empaquetage traditionnel de 16 à 17 h, visite commentée d'une cébière (champ d'oignon) à 17 h, concours de la plus grosse cèbe et remise des prix à 18 h 30, dîner des producteurs avec assiettes fermières à 19 h, dégustation gratuite de soupe à l'oignon à 19 h 30 et concert gratuit avec  « L'Art à Tatouille » à 21 h. L'origine de la culture de la cèbe se perd dans la nuit des temps. Grâce à ses multiples qualités elle garde de nos jours une renommée exceptionnelle . C'est au XVII siècle que Lézignan devient Lézignan-la-Cèbe. La cèbe se reconnaît à sa forme plate, sa couleur jaune très clair, presque blanche. Elle est réputée pour sa douceur gustative : "la céba dé Lézignan, es douco come lou pan". Cela signifie que la cèbe de Lézignan est douce comme le pain. On la récolte de juin à août. L'été, elle est l'ingrédient de plusieurs spécialités locales telles que la salade d'oignons, le fricasson, la pissaladière. Elle a de nombreuses vertus digestives, diurétiques, toniques et d'après certains Lézignanais, aphrodisiaques !  […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Fête de la Lucques nouvelle à Bize-Minervois

Lucques de Bize-Minervois

Les olives Lucques est entré dans le cercle très fermé des appellations d'origine contrôlée. Élevée au grade d'AOC. La Lucques est issue d'un territoire délimité comprenant 68 communes dans l'Aude et 224 dans l'Hérault. Le département des Pyrénées-Orientales est exclu à cause de son sous-sol différent. Le cahier des charges précise que cette olive est cultivée spécifiquement à des altitudes qui n'excèdent pas 300 mètres, sur des sols plutôt calcaires, aux terrains filtrants et peu hydromorphe.

*** sur lindependant.fr ***

Croquer une olive Lucques s’apparente à ces expériences gustatives uniques comme goûter un grand bordeaux ou laisser fondre un morceau de foie gras sur la langue. Immense, incomparable, inoubliable. La Lucques est la Rolls Royce des olives de table. Remise au goût du jour par la coopérative de l’Oulibo, elle bénéficie depuis l’an dernier d’une appellation d’origine protégée. Fragile, la Lucques nécessite des trésors d’attention pour qu’elle arrive au summum de sa saveur sur vos tables. La récolte de cette année vient de s’achever et les Lucques nouvelles seront les vedettes de la fête organisée dimanche prochain à la coopérative. Depuis 1942, cette structure a beaucoup évolué. En faisant le pari de la qualité et de l’agro-tourisme, l’Oulibo est devenu un poids-lourd économique de la région. Outre les 1700 coopérateurs répartis dans l’Aude, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales, l’Oulibo emploie 35 personnes à l’année sur le site et passe à plus de 60 en haute saison. Pour le directeur, Pierre-André Marty, la Lucques est devenue une passion. Il en parle avec cet amour du producteur pour son produit longuement et patiemment amené à sa perfection. «La Lucques, lorsque vous la préparez, c’est comme un chef dans une cuisine. Vous êtes obligé d’être au contact de l’olive. C’est assez empirique car ça va dépendre de la maturité, de l’endroit d’où elle vient, s’il fait chaud ou humide quand elle est ramassée. Cela reste une olive extrêmement délicate et compliquée à préparer.». […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Bize-Minervois : 5ième édition de la fête de la lucques

Lucques du Languedoc

Les olives «Lucques» viennent d'entrer dans le cercle très fermé des appellations d'origine contrôlée. Élevée au grade d'AOC, la «Lucques de Languedoc» est reconnue comme un produit haut de gamme. «La Lucques du Languedoc» est issue d'un territoire délimité comprenant 68 communes dans l'Aude et 224 dans l'Hérault. Le département des Pyrénées-Orientales est exclu à cause de son sous-sol différent. 

*** sur lindependant.fr ***

Croquer une olive Lucques s’apparente à ces expériences gustatives uniques comme goûter un grand bordeaux ou laisser fondre un morceau de foie gras sur la langue. Immense, incomparable, inoubliable. La Lucques est la Rolls Royce des olives de table. Remise au goût du jour par la coopérative de l’Oulibo, elle bénéficie depuis l’an dernier d’une appellation d’origine protégée. Fragile, la Lucques nécessite des trésors d’attention pour qu’elle arrive au summum de sa saveur sur vos tables. La récolte de cette année vient de s’achever et les Lucques nouvelles seront les vedettes de la fête organisée dimanche prochain à la coopérative. Depuis 1942, cette structure a beaucoup évolué. En faisant le pari de la qualité et de l’agro-tourisme, l’Oulibo est devenu un poids-lourd économique de la région. Outre les 1700 coopérateurs répartis dans l’Aude, l’Hérault et les Pyrénées-Orientales, l’Oulibo emploie 35 personnes à l’année sur le site et passe à plus de 60 en haute saison.. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Gruissan : La confrérie de l'anguille célèbre son 23ème chapitre

confrérie de l’anguille

Comme toutes les confréries, celle de l’anguille a un cérémonial immuable, une tenue haute en couleur, des nsignes, un gonfalon (bannière) et un diplôme. À Gruissan, elle est depuis 23 ans l’ambassadrice des traditions,  de la sauvegarde du patrimoine et des produits du terroir. Lors du Grand Chapitre de la Confrérie, les intronisations du Grand Maître honorent plusieurs personnes méritantes. Puis, c’est le moment tant attendu de la dégustation. Pas d’anguille sous roche, la « cousine de la bouillabaisse », fait la belle dans l’assiette et soyez certain que le talent culinaire des pêcheurs gruissanais, ne manque ni de saveur ni d’originalité. [Source gruissan-mediterranee.com]

NB : Gruissan et Port la Nouvelle, tout prêt, totalisent environ une 50 aine de pécheurs d’anguilles, le maximum en Languedoc.
[...] Lire la suite de l'article

Amélie Emanuel, nouvelle ambassadrice du Riz de Camargue

Corso Prémices du Riz

Tradition perpétrée en Camargue, qui se nomme « les Prémices du Riz ». Cette fête a été remise au goût du jour en 1983, et se déroule chaque année pendant la période de la récolte, vers la mi-septembre. Les fêtes commencent par l'arrivée de l'ambassadrice par le Rhône, à bord d'une barque à voile latine, sur le quai Saint-Pierre à Trinquetaille : elle apporte la première gerbe de riz qui sera bénie sur les quais Saint-Pierre. L’ambassadrice du riz, fille de riziculteurs et nommée pour une durée de deux ans, présidera ensuite les manifestations qui vont durer durant le week-end. Elle ouvre le défilé du Corso, montée sur un cheval blanc de Camargue. Escortée par les gardians, elle se rend alors à cheval à l'église Saint-Pierre afin de faire bénir la gerbe de riz nouveau qu'elle apporte. Le lendemain 21h, a lieu le premier défilé des chars, en musique, depuis Trinquetaille, jusqu'au boulevard Victor-Hugo en empruntant le boulevard des Lices. Le Corso défile à nouveau le dimanche sur le même parcours, avec jets de sachets de riz dans la foule. Le char vainqueur sera connu à la fin du Corso.

*** sur soleilfm.com ***

La nouvelle ambassadrice, Amélie Emanuel, lancera les festivités de la 35e édition des Prémices du Riz le vendredi 15 septembre à 18h30, en arrivant par le Rhône sur le quai de Trinquetaille à bord d’une barque à voile latine. Fille de riziculteur, Amélie, 21 ans, est la 19e représentante de la Culture du Riz en Camargue. Elle se rendra à cheval à l’église Saint-Pierre afin de faire bénir la gerbe de riz nouveau. Les fêtes se poursuivront les 16 et 17 septembre avec le Corso des Prémices du Riz, sur un parcours qui va de Trinquetaille au boulevard des Lices puis au boulevard Victor-Hugo.. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Un label pour la tielle sétoise

tielle sétoise

La tielle à la sétoise a été importée de Gaète (région d'Italie centrale) en Italie à Sète par les immigrés italiens au XVIIIe siècle. Adrienne Virduci (1896-1962) fut la première à commercialiser la tielle, à partir de 1937.

*** sur midilibre.fr ***

L 'Indication géographique protégée (IGP) tant attendue espérée l'an prochain. Encore un an de patience avant que sonne l'heure de la reconnaissance ? Ce mardi 12 septembre, dans les locaux de la délégation de Sète de la CCI-Hérault, Christian Dassé, président de l'AGPS (Association pour la promotion de la gastronomie sétoise) et ses confrères - 13 fabricants adhérents, bientôt 14 -, ont présenté la quatrième édition de la Fête de la tielle de Sète. Ils ont aussi formulé un vœu : que le label IGP (Indication géographique protégé) soit apposé sur l‘affiche de l'édition 2018, dans un an, donc. La démarche engagée depuis quatre ans arrive en effet dans sa dernière ligne droite. “On a bien avancé, souligne Christian Dassé. Depuis l'an dernier, nous avons reçu la visite d'une délégation de la commission de l'INAO (Institut national de l'origine de la qualité), chargée des IGP. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Fête de l'oignon doux de Citou

Oignons doux de Citou

On dit qu'il ne pique pas et ne fait pas pleurer. Proche de Carcassonne, le petit village de Citou en Haut-Minervois accueille depuis plus de 20 ans la foire de l’oignon doux du même nom, chaque premier dimanche de septembre. Avec une saveur douce et sucrée, ce bulbe de la Montagne Noire, fait la renommée de la vallée de l'Argent-Double.

*** sur ladepeche.fr ***

C'était la vingtième. Depuis 20 ans, dans ce petit village de la Montagne Noire, on met à l'honneur ce bulbe qui a fait la renommée de la vallée de l'Argent-Double dans tout le département, au-delà, «et même à l'international», dixit le maire Émile Busque. Ce dernier a une fois de plus réuni ses administrés, les producteurs du fameux oignon doux labellisé Pays Cathare, à la saveur incomparable et qui fait la fierté de tout un village. Sur les étals, des oignons évidemment, et autres produits du terroir. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Citou : 20ième édition de la fête de son oignon doux


Depuis 20 ans, ce petit village de la Montagne Noire met à l'honneur ce bulbe qui a fait la renommée de la vallée de l'Argent-Double dans tout le département. Producteurs du fameux oignon doux labellisé Pays Cathare, à la saveur incomparable fait la fierté de tout un village. 

*** sur ladepeche.fr ***

Dimanche 3 septembre, aura lieu la 20e fête de l'oignon doux à Citou. Bien avant d'être labellisé Pays cathare, marque du conseil départemental, gage de qualité et de traçabilité, l'oignon était déjà à Citou. Chaque famille faisait de l'oignon. De nos jours, ils ne sont plus que quatre producteurs. À l'époque, c'est en tresses de six à douze oignons qu'était conditionné le légume à la saveur douce et sucrée, aujourd'hui livré en filet ou en plateau. La récolte 2017 devrait être sensiblement la même que celle de 2016 : 200 tonnes, malgré les chaleurs du printemps et de l'été. Évidemment, dès qu'on parle d'agriculture en Minervois, on enchaîne sur les problèmes d'eau et, à cette époque de l'année, de manque d'eau. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Première viande AOC de France

viande AOC

Un petit reportage TV de FR3 à la découverte du taureau de Camargue en gastronomie. Une production raisonnée pour la viande, où l’abattage annuel équivaut celui des naissances afin d’éviter l’élevage artificiel sans liberté pour les bêtes. La viande de taureau camarguaise fut la première de France a obtenir le label AOC.

*** sur francetvinfo.fr ***

Toute la Camargue dans l'assiette. Du riz blanc, rouge et noir, mais surtout la "gardianne" : de la daube de taureau. Appelée ainsi en hommage aux gardians camarguais, bergers à cheval qui élèvent des groupes de chevaux ou de taureaux. Un symbole, une passion, un art de vivre : ces taureaux noirs caractéristiques sont spécifiquement élevés pour la course camarguaise. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Anduze fête sa saucisse

Saucisse Anduze

Depuis, chaque année, une dégustation est organisée en juillet et en août, histoire de régaler tous les touristes de l'été. Anduze est une ville de foire avec de bons produits comme le cochon. La saucisse d’Anduze ne se fait qu’avec de la viande de porc. Ces porcs se nourrissent de glands, de châtaignes, des produits de la forêt, et leur chair prend une saveur bien particulière qui ne se retrouve nulle part ailleurs. Elle est composée de maigre et de  gras de porc, le maigre est haché grossièrement tandis que que le gras est découpé en mini cubes puis assaisonnés relevés d’un peu d’alcool.

*** sur midilibre.fr ***

La saucisse reste la référence culinaire de la ville d'Anduze et le lundi 20 juillet ce sera l'occasion de la déguster au cours d'un repas festif qui se déroulera sur le plan de Brie, à partir de 19 heures. Organisée par le comité de Fêtes de la saucisse d'Anduze, en partenariat avec la mairie, cette soirée permettra à tous, grands et petits, vacanciers ou Anduziens, de passer un moment de convivialité et pourquoi pas de faire quelques pas de danse grâce à la présence de l'orchestre de Robert Bras qui animera le plan de Brie. [source]
[...] Lire la suite de l'article

Localisme dans la restauration


Ce concept store, situé au sud de Montpellier, est une initiative privée lancée il y a plus de deux ans par sept acteurs du secteur agroalimentaire de la région afin de commercialiser les produits agricoles du Languedoc-Roussillon en circuit court.

*** sur 20minutes.fr ***

Les halles Fou de Sud, ce restaurant où on choisit soi-même les produits qu'on va déguster
Aux halles Fou de Sud, avant de mettre les pieds sous la table, on salive devant les vitrines… C’est le concept de ce restaurant d’un nouveau genre, qui a ouvert ses portes à Pérols (Hérault), près de Montpellier, à quelques pas du parc des expositions.
Sept producteurs et artisans (un oléiculteur, un ostréiculteur, un confiseur chocolatier, un viticulteur, un boucher charcutier, un maraîcher et un producteur de coffrets régionaux) se sont associés pour créer, sous la bannière Sud de France, ces halles gourmandes de quelque 930 m2. […] Lire l’intégralité de l’article

[...] Lire la suite de l'article

Lézignan-la-Cèbe fête avec sa 9ème Foire à l’oignon doux

Foire à l’oignon doux

Chaque année, le 1er week-end de juillet, il est de tradition de fêter l’oignon doux de Lézignan. Les Producteurs d’oignon doux, organisent un marché du terroir avec stands de producteurs, dégustations, visite d’une cébière et animations diverses : le concours de la plus grosse cèbe y est très disputé. Les producteurs organisent un marché du terroir avec stands de produits régionaux, dégustations, visite d’une cébière et des animations dont le concours de la plus grosse cèbe, toujours très disputé.

*** sur francebleu.fr ***

Ceba" signifie oignon en occitan. Et depuis 400 ans, Lézignan-la-Cèbe (Hérault), compte des producteurs d'oignons. Mais pas n'importe lesquels : des oignons craquants sucrés et qui peuvent atteindre deux kilos. Ce samedi, on va pouvoir les déguster à la foire à l'oignon doux. Avant-guerre, toutes les familles de Lézignan-la-Cèbe cultivaient ces oignons pour un revenu d'appoint. Aujourd'hui, il ne reste plus qu'une dizaine de producteurs installés sur Lézignan ou dans les villages voisins. La récolte s'effectue entre juin et mi-août et les oignons, qui ne se conservent pas, sont aussitôt vendus dans tout le département de l'Hérault.. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

2ième fête de l’anguille à Palavas

fête de l’anguille à Palavas

Sa pêche est une activité ancestrale dans les étangs alentours. D'où l'idée de relancer la consommation locale à travers une fête locale. Il existe déjà une fête à Gruissan plus ancienne (Gruissan et ses alentours comptent plus de pêcheurs d’anguilles qu’à Palavas). Cette fête, animée par la prud'homie des pécheurs de Palavas, propose des produits prêts à cuisiner : des anguilles pelées et vidées, en barquettes, et des anguilles fumées.

*** sur midilibre.fr ***

La Prud'homie des pêcheurs et la Ville organisent la fête de l'anguille qui a pour but de faire découvrir, d'une part, sa pêche dans les étangs palavasiens et, d'autre part, ses qualités gustatives. Cette pêche artisanale, très ancienne, se pratique à l'aide de nasses appelées "capetchades" qui n'ont que très peu évolué avec le temps. Elle est responsable et durable et très respectueuse non seulement du milieu lagunaire mais aussi de la sélectivité des espèces. Il est donc très important pour les pêcheurs, tel que le palavasien Philippe Timothée (second Prud'homme), que cette espèce soit reconnue et bénéficie d'une juste promotion.. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Mons-La-Trivalle : Fête de la cerise 2017

Fête de la cerise

Au début du printemps, la vallée du Jaur se couvre de belles fleurs blanches qui donneront des cerisiers de fin mai à début juin. La cerise est une culture importante de ce territoire, où les exploitations sont essentiellement familiales. Les deux principales variétés sont la cerise blanche utilisée dans les fruits au sirop et la confiture, et la cerise rouge expédiée sur les marchés français. Ce fruit est à l'honneur chaque année (le 1er dimanche de juin) à Mons-La-Trivalle lors de la fête de la cerise. 

*** sur midilibre.fr ***

À cette occasion, les ateliers du Foyer Rural exposent leurs réalisations de mosaïque et peinture à la bibliothèque. Le vernissage aura lieu le samedi 3 juin à 18 h 30. L'expo sera ouverte le dimanche 4 juin de 10 à 12 h et de 14 à 18 h. Dès le matin, marché des producteurs et des artisans, vente de cerises, vide-grenier contact au 06 17 53 20 56, exposition de voitures et de motos anciennes. L'animation de rue avec les Fanfarons de Lasalle rythmera la journée.La chorale à 11 h 30 avec Les Cœurs de l'Argentière marquera un temps de pause. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

St-Croix-Vallée-Française : 17ième édition de la fête du pélardon

fête du pélardon

Depuis l'an 2000, au village de Sainte-Croix-Vallée-Française, se déroule la fête du pélardon début mai. Le pélardon, ce petit fromage de chèvre AOC, est à l'honneur et mis en vedette durant toute la journée. Il faut dire que la vallée Française s'y connaît en matière de fromage de chèvre, fromage sous toutes ses formes et pour tous les goûts. 

*** sur midilibre.fr ***

Des fromages, des produits du terroir, des ateliers et des animations, un bal en fin d'après-midi, etc., dimanche 30 avril, l'association De Valats en pélardon organise, à Sainte-Croix-Vallée-Française, la 17e édition de la fête du pélardon. Si cette fête existe peu ou prou depuis l'obtention de l'AOP et qu'elle est avant tout celle de ce petit fromage bien ancré dans le terroir, elle est aussi la fête d'un village tout entier. Et tandis que se déroule le 2e concours de pélardon, dans les ruelles, le public s'y presse nombreux. Dès 9 h, de nombreuses animations prendront place dans les rues du village à destination des petits comme des grands. Seul fromage de chèvre AOP de Languedoc-Roussillon, ce petit fromage au lait cru sera évidemment mis à l'honneur tout au long de cette journée. À l'image d'un produit fabriqué de façon traditionnelle, qui mise sur la qualité du lait fleurant bon l'herbe des pâturages, la fête du pélardon joue aussi la carte de la qualité. Cela se traduit par la présence de François Robin, un des meilleurs ouvriers de France fromager, qui animera un atelier de dégustation. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article