Affichage des articles dont le libellé est Politique. Afficher tous les articles

Nouveau logo de l'agglo de Béziers

Logo agglomération de Béziers

Contrairement aux anciennes pratiques consistant à confier toutes sortes de missions de communication à des prestataires extérieurs, nous pensons que les fonctionnaires territoriaux ne manquent pas de talents. Ce nouveau logo de l'Agglomération Béziers Méditerranée a bien entendu été réalisé en interne. Il n'a pas coûté un centime.

*** lindecapant.fr ***

Contrairement aux anciennes pratiques consistant à confier toutes sortes de missions de communication à des prestataires extérieurs, nous pensons que les fonctionnaires territoriaux ne manquent pas de talent. Ce nouveau logo a été réalisé en interne. [...] Lire l'intégralité de l'article
[...] Lire la suite de l'article

"Fini la Région" pour le maire de Montpellier

Philippe Saurel contre la Région Occitanie

Quatre ans après la promulgation de la loi NOTRe, la Cour des comptes fait le bilan de la fusion des Régions dans un rapport qui sera rendu public jeudi 25 septembre. L'Occitanie fait partie des collectivités visées pour les hausses de dépenses sur les rémunérations des agents et des dépenses de fonctionnement. Le Président de la 2ième Métropole de la Région, Philippe Saurel, demande la fin de la région Occitanie.

*** actu.fr ***

Selon Philippe Saurel, qui s’appuie donc sur le rapport de la Cour des Comptes publié en septembre, deux arguments, l’un économique et l’autre géographique, motivent ce retour en arrière. Mettant la raison économique en avant, il en profite pour attaquer ses anciens camarades socialistes à la tête de la collectivité : « La fusion des Régions à provoqué des surcoûts importants de charges de fonctionnement et une baisse relative des investissements Tout ceci est confirmé pour la Région Occitanie dans les données présentées et analysées par ce rapport, ce qui interroge sur la gestion actuelle de son exécutif, mais surtout pose problème sur la pertinence de la taille de cette région depuis la fusion ». […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Nouvelle présidence de notre EuroRégion



L'Eurorégion Pyrénées-Méditerranée, née le 29 octobre 2004, est un projet de coopération politique entre la Catalogne, les Illes Baléares et l'Occitanie. L'objectif de l'Eurorégion est de créer au nord-ouest de la Méditerranée un pôle de développement durable basé sur l'innovation et l'intégration sociale et économique du territoire, et contribuer à la construction d'une Europe unie, solidaire et proche des citoyens. L'ambition est d'affirmer l'Eurorégion comme un territoire de projets à l'échelle européenne, de défendre d'une même voix des projets essentiels pour le développement équilibré et durable, d'améliorer la compétitivité internationale tout en plaçant les personnes au coeur de l'action et de devenir un pôle d'innovation et croissance grâce aux liens tissés entre nos centres technologiques, scientifiques et culturels. Le siège de l'Eurorégion est à Perpignan.

*** www.ladepeche.fr ***

La présidente du gouvernement socialiste et écologiste des îles Baléares, Francina Armengol, va assurer, à compter du lundi 3 février, la présidence de L’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée. Cet établissement public créé en 2004 pour porter un projet commun de coopération et dont la dimension européenne s’est traduite par la forme d’un Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT) adopté en 2009, regroupe la région Occitanie et les communautés autonomes espagnoles des Iles Baléares et de la Catalogne. La Présidence, qui se transmet tous les 18 mois, est actuellement assurée par Quim Torra, le président de la generalité de Catalogne. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Gabegie de la fusion LR-MP

Fusion région Occitanie

En 2016, la réforme des régions entraîne la fusion du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées. Objectif annoncé : faire des économies d’échelle en fusionnant deux services identiques pour n’en faire plus qu’un. Pourtant, 3 ans après la réforme, le budget de la nouvelle région Occitanie a explosé. Il est passé de 2,4 milliards d’euros à près de 3,5 milliards d’euros en 2018 ! ! !

*** sur lengadoc-info.com ***

Les budgets de fonctionnement des nouvelles régions ont explosé et l’Occitanie se retrouve aujourd’hui à la tête du classement des régions les plus coûteuses. Comment en est-on arrivé là alors même que l’objectif affiché de cette fusion des régions voulue par François Hollande était de réaliser des économies ? Coût d’une séance plénière du conseil régional d’Occitanie : 137 170 € par jour. En fusionnant les anciennes régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon sans diminuer le nombre d’élus, la nouvelle région Occitanie s’est alors retrouvée avec un nombre d’élus si important (158) que ni l’hôtel de région à Toulouse ni celui à Montpellier n’ont la capacité d’accueillir les séances plénières du nouveau conseil régional. Résultat des courses, ces séances ont donc lieu généralement au Parc des Expositions de Montpellier. Or cette délocalisation a un prix, et pas des moindres puisque, désormais, le coût d’une seule journée de séance plénière s’élève à 137 170 € !. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

TGV : Le Languedoc berné par la Région

TGV Montpellier

Le Maire de Toulouse et la Présidente de la région Occitanie ont bien manœuvré au détriment du Languedoc. Finalement la ligne TGV Montpellier/Barcelone, devant desservir Béziers et Narbonne, sera abandonné pour celle du tronçon Bordeaux/Toulouse. La mobilisation de la présidente de la région aux coté du Maire de Montpellier a donc été une mascarade.

*** sur www.midilibre.fr ***

Philippe Duron, président du Conseil d'orientation des infrastructures, a remis son rapport à la ministre des Transports Elisabeth Borne. Si la ligne  Bordeaux-Toulouse reste prioritaire, mais reportée dans le temps, Montpellier-Perpignan est repoussée, avec peut-être la réalisation de Montpellier-Béziers. La ligne à grande vitesse Montpellier-Perpignan semble avoir du plomb dans l'aile, en tout cas à en croire le rapport remis ce jeudi par l'ex-député PS Philippe Duron à la ministre des Transports Elisabeth Borne. La LGV n'est pas classée prioritaire. Tout juste le Conseil d'orientation des infrastructures (COI), présidé par Philippe Duron, entrevoit-il la réalisation de Montpellier-Béziers, en repoussant aux calendes grecques la partie Béziers-Perpignan (la plus chère, car réclamant une série d'ouvrages d'art). […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Les maires des grandes villes du Languedoc réunis

LGV Montpellier

Quand le Languedoc montre une image trans-partis pour défendre sa ligne TGV de Montpellier à Barcelone. 

*** sur e-metropolitain.fr ***

LGV Montpellier-Barcelone : tous dans le même train !
Ce lundi, Philippe Saurel, président de la Métropole de Montpellier, a réuni les maires des villes et les présidents des intercommunalités voisines pour rappeler que la Ligne Grande Vitesse Montpellier-Perpignan, la LNMP, doit rester une priorité absolue pour l’Etat et l’Europe. Ils étaient tous assis à la même table autour de Philippe Saurel : Robert Ménard, maire de Béziers ; François Commeinhes, maire de Sète et président de l’agglomération de l’Etang de Thau ; Didier Mouly, maire de Narbonne… Sans oublier des députés invités à soutenir la noble cause. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Le conseil d'Etat valide le nom de "Région Occitanie"


Après avoir a rejeté les recours déposés contre le décret fixant le nom de la région Occitanie (par l’association citoyenne pour Occitanie Pays Catalan), le conseil d’état poursuit le processus.

*** sur www.ladepeche.fr ***

Le conseil d'Etat valide le nom de la région Occitanie
Le conseil d'Etat a rejeté, hier, les recours déposés contre le décret fixant le nom de la région Occitanie. Contrairement à l'association citoyenne pour Occitanie Pays Catalan, il juge tout d'abord qu'il n'est pas établi que le Premier Ministre se serait «senti tenu de suivre l'avis émis par le conseil régional et aurait ainsi abandonné son pouvoir de décision au lieu de l'exercer». Les magistrats de la haute-juridiction administrative jugent ensuite que «la région pouvait légalement, pour rendre son avis, procéder à une consultation ouverte dans le cadre défini par l'article L.131-1 du code des relations entre le public et l'administration.». […] Lire l’intégralité de l’article

[...] Lire la suite de l'article

Les chiffres des primaires en Languedoc

Les primaires des républicains au Languedoc
Les scores des primaires pour les présidentielles en Languedoc. 

 -- Primaires de DROITE --

AUDE
1er tour
Fillon : 42,2 %
Sarko : 28,6
Juppe : 23,1 %
----------------------------------
2nd tour
Fillon : 73,9 %
Juppe : 26,1 %

HERAULT
1er tour
Fillon : 44,9 %
Sarko : 26,1 %
Juppe : 23,5 %
----------------------------------
2nd tour
Fillon : 72,0 %
Juppe : 28,0 %

GARD
1er tour
Fillon : 43,3 %
Sarko : 28,7 %
Juppe : 22,1 %
----------------------------------
2nd tour
Fillon : 74,4 %
Juppe : 25,6 %

LOZERE
1er tour
Fillon : 42,0 %
Juppe : 28,4 %
Sarko : 22,1 %
----------------------------------
2nd tour
Fillon : 71,2 %
Juppe : 28,8 %

-- Primaires de GAUCHE --

AUDE
1er tour
Valls : 42,26 %
Hamon : 29,16 %
Montebourg : 15,62 %
----------------------------------
2nd tour
Valls : 51,54 %
Hamon : 48,46 %

HERAULT
1er tour
Hamon : 37,31 %
Valls : 32,42 %
Montebourg : 17,54 %
----------------------------------
2nd tour
Hamon : 58,69 %
Valls : 41,31 %

GARD
1er tour
Hamon : 35,33 %
Valls : 33,61 %
Montebourg : 18,60 %
----------------------------------
2nd tour
Hamon : 57,70 %
Valls : 42,30 %  

LOZERE
1er tour
Hamon : 36,71 %
Valls : 36,14 %
Montebourg : 15,94 %
----------------------------------
2nd tour
Hamon : 56,15 %
Valls : 43,85 %
[...] Lire la suite de l'article