Affichage des articles dont le libellé est Artisanat-Art. Afficher tous les articles

Le jeans a été inventé à Nîmes

 Jeans de Nîmes

Levi Strauss, juif bavarois émigré aux États-Unis en 1847, s'était installé à San Francisco, en 1853, comme marchand de tissu. Là, il aurait utilisé la toile de Nîmes pour confectionner ses premiers jeans. Il existe en effet une étoffe célèbre, sergé de laine et soie, dite serge de Nîmes, fabriquée dans la région de Nîmes et plus généralement dans le Languedoc au XVIIIe siècle. Les jeans, aussi appelés "jeans denim", étaient à l’origine fabriqués dans cette matière, dans la ville de Nîmes ("bleu de Nîmes"). On ne sait toujours pas avec certitude si le terme "denim" est une version anglicisée du textile français ou si le nom français a été donné à un produit anglais déjà existant pour lui conférer un certain prestige.

*** jaimemonpatrimoine.fr ***

Le denim utilisé dans la confection des jeans est une toile produite à l'origine à Nîmes : son nom provient de son origine « de Nîmes » ! Nîmes est, à partir du XVIIe siècle, un grand centre de production et de commerce textile. Ce sont les bergers cévenols qui inventent une toile de serge tissée avec des fils de trame blancs et les fils de chaîne teintés en bleu, grâce à l’indigo ou au pastel. Les matières utilisées alors sont de la laine ou de la soie. [...] Lire l'intégralité de l'article
[...] Lire la suite de l'article

L’incontournable couteaux camarguais récompensé

couteau camargue

Par amour des traditions camarguaises, il ouvre en 1992 sa coutellerie à Bezouce et possède aujourd'hui pas moins de 6 marques de couteaux. Didier Lascombe a reçu un diplôme de Qualité de Maître Artisan en métier d'Art qui récompense son savoir-faire lors du 3e salon Lames d'Oc les 7 et 8 juillet à Marguerittes. 

Confectionné à partir des matériaux nobles tels que la corne, le bois d'olivier et différentes essences de bois propres à la Camargue, il est un compagnon des gardians.

[...] Lire la suite de l'article

Salon d’archéo-lutherie à Saint-Guilhem

Les Marteaux de Gellone

Pour sa 2ème édition dans le somptueux site de Saint-Guilhem-le-Désert, le festival a été baptisé « Les Marteaux de Gellone / Fabrique de musiques médiévales ». Il associe concerts, journées d’études, conférences, ateliers, exposition et salon d’archéo-lutherie. Le public, accueilli sur l’ensemble des actions, peut ainsi rencontrer de manière conviviale artistes, chercheurs et archéo-luthiers.

*** sur cimmducielauxmarges.org ***

Dans le cadre du Festival Les Marteaux de Gellone – Fabrique de musiques médiévales, le CIMM organise son premier salon d’archéo-lutherie les 26 et 27 mai 2018 à Saint-Guilhem-le-Désert. Ce salon permet aux archéo-luthiers d’exposer et proposer à la vente leurs instruments, d’échanger entre eux et avec le public sur leur métier, et leur donne la possibilité de présenter leurs travaux de recherche et de restitution. Le CIMM souhaite encourager la reconnaissance du métier d’archéo-luthier en permettant à tous les publics de le découvrir ou le redécouvrir. Choisir d’associer ce salon au festival s’est révélé une évidence. Les musiciens qui donneront les concerts feront résonner les instruments restitués par des archéo-luthiers. Cet événement se veut être un véritable vecteur de rassemblement pour l’ensemble des professionnels des musiques médiévales, musiciens, luthiers, chercheurs.… […] Lire l’intégralité de l’article

[...] Lire la suite de l'article

Fête des vieux métiers languedociens

Fête des Vieux Métiers

La Maison Cévenole organisera sa traditionnelle Fête des Vieux Métiers le dimanche 8 Juillet, de 9h à 19h sur la place du Quai à St Gervais sur Mare. Les techniques des anciens artisans du village (cercliers, cloutiers, …) aujourd’hui abandonnées, ainsi que de nombreux savoir-faire (tourneur, cordonnier, vitrailliste, maréchal ferrant…) seront publiquement démontrés sur la place du village. Egalement, grand marché du terroir et de l’artisanat, avec de nombreuses possibilités de restauration sur place, projections de films anciens, animations pour les enfants.

*** sur herault.news ***

La Maison Cévenole organise sa traditionnelle Fête des Vieux Métiers le dimanche 8 Juillet, de 9h à 19h sur la place du Quai à St Gervais sur Mare. Les techniques des anciens artisans du village  (cercliers, cloutiers, …) aujourd’hui abandonnées, ainsi que de nombreux savoir-faire (tourneur, cordonnier, vitrailliste, maréchal ferrant…) seront publiquement démontrés sur la place du village. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Renaissance d'une harpe languedocienne du moyen-âge

Guilhem VIII

Avec un simple document, le centre de musiques médiévales aidé financièrement par les mairies de Montpellier et de Saint-Guilhem le désert, de l'université de Paul Valéry et de la Banque populaire du Sud a décidé de tenter la reconstitution de la harpe dont jouait le Seigneur Guilhem VIII, présente sur les armoiries de Montpellier. 

*** sur lefigaro.fr ***

Le seigneur Guilhem VIII de la riche dynastie montpelliéraine des Guilhem était un amoureux des arts. On se pressait à sa cour montpelliéraine où il invitait artistes, comédiens, et saltimbanques dont les deux plus connus de l'époque, Arnaud de Mareuil et Folquet de Marseille. Hélas, peu d'archives retracent ce foisonnement artistique. Cependant, dans un document officiel de 1192 conservé aux archives de la ville qui valide la vente d'une terre faite par sa cousine, on découvre en bas du texte, un sceau avec son portrait faisant foi. Sur son recto, Guilhem VIII est représenté en guerrier comme c'était d'usage à l'époque avec épée et bouclier, mais fait surprenant, au verso il apparaît jouant de la harpe. «Une représentation rare», explique Christine Feuillas la responsable des archives.. […] Lire l’intégralité de l’article

[...] Lire la suite de l'article

Concert du groupe OC à Béziers

groupe OC

La Salle de spectacle Zinga Zanga de Béziers localisée à Montflourès (à l’ouest de Béziers) accueillera le jeudi 14 décembre 2017 pour la sortie de son album « Héritage » le groupe OC. Rdv à 20h30.

*** sur groupe-oc.com ***

Avec "HERITAGE", Christian Salès et le groupe OC reviennent aux sources de la culture occitane sans artifice. Dix-huit ans après son premier opus, OC rappelle ainsi la grande richesse livrée par les troubadours du Moyen Âge. Ici, l'électronique est au service des instruments acoustiques, les mélodies ajustées au sens premier de textes faisant sens historique et littéraire. Par cette démarche volontairement intimiste, appuyé par les travaux éclairés d'Anne Brenon, Christian Salès poursuit sa quête d'authenticité au plus profond de ses racines : celles de l'Occitanie et de sa culture.. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Le dernier charbonnier

maître charbonnier du Languedoc

Un des dernier maître charbonnier du Languedoc. Il s’appelle Martial Acquarone et exerce sa passion dans son village de Ste-Croix-de-Quintillargues au pied du Pic Saint Loup. Il perpétue une tradition de ces immigrés italiens venus près la Première Guerre mondiale pour exploiter la garrigue qui n’était jusque-là que le domaine des bergers. Il tient aussi un blog de son activité : www.altimara.eu/blog/

*** sur francebleu.fr ***

Martial Acquarone est charbonnier à Ste-Croix-de-Quintillargues, au nord de Montpellier. Il fait vivre aujourd'hui un métier hérité de l'âge de fer ! Photographe de formation, il nous explique pourquoi il a choisi ce métier hors-du-commun. […] Ecouter son interview audio
[...] Lire la suite de l'article

Les santons à Lunel

santons à Lunel

Le club taurin La Cocarde propose sa 34ème édition de l'exposition des Santons de Provence. C’est le rendez-vous habituel du mois de décembre à l’Espace Louis Feuillade de Lunel.

*** e-metropolitain.fr ***

Des milliers de santons de Provence vont débarquer à Lunel dès vendredi 1er décembre -vernissage- pour la 4ème édition de l’exposition qui se tiendra du samedi 2 au dimanche 24 décembre à l’Espace Louis Feuillade. C’est un événement, une tradition, un moment très attendu, qui épouse si bien la magie de Noël.
On pourrait même dire que le rendez-vous du mois de décembre à l’Espace Louis Feuillade est une institution tant les générations se succèdent pour voir et revoir les magnifiques personnages et animaux qui font la beauté et la richesse des crèches de Noël. Organisée par le club taurin La Cocarde avec le soutien de la Ville, l’exposition des santons de Provence rassemble les foules qui viennent admirer le savoir-faire des maîtres santonniers de la région. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

La fourche de Sauve s’exporte au Japon

fourche de Sauve

Fabriqués à Sauve (entre Montpellier et Uzès), la fourche s’exporte grâce à sa renommée : son bois de micocoulier. Il a la particularité d'émettre à l'aisselle de chaque feuille trois bourgeons qui forment entre eux comme une sorte de fleur de lys. En coupant un jeune rameau de trois ans juste au-dessus des trois bourgeons, on obtient trois fourchons de longueur et de grosseur à peu près égales : c'est la future fourche qui se forme. Il existe même un musée à Sauve (conservatoire) où l’histoire de cette instrument est expliqué : www.piemont-cevenol-tourisme.com

*** sur midilibre.fr ***

L'atelier expédie une commande au pays du Soleil Levant. Quand la fourche de Sauve part à la conquête du pays du Soleil Levant. Le Conservatoire de la fourche prouve une fois de plus que cet outil ancestral à encore de l'avenir. En effet, c'est une commande de deux douzaines de fourches grandes et moyennes soigneusement empaquetées par Laurence, l'hôtesse du conservatoire, et Mickaël, le réblacaïre (élagueur) qui assure la culture des “fourcheraies”, qui a pris la direction du Japon mercredi 11 octobre. C'est une entreprise spécialisée dans l'import-export de produits originaux pour la décoration des boutiques qui, séduite par la particularité de ses fourches, a passé cette commande. Il faut compter entre 6 et 8 ans pour obtenir un produit fini. Après un suivi régulier des souches de micocouliers, on obtient ces fourches qui se déclinent en trois versions : grandes, moyennes et petites, suivant un savoir faire vieux de plus de huit siècle […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article

Le DVD du Groupe OC à Carcassonne cet été

Groupe de musique OC

Le DVD du spectacle « Lumina » dans le cadre du festival de Carcassonne cet été est en vente. Ce subtil mélange de danses, chants et musiques occitanes animés de jeux de lumières par le Groupe OC raconte l'histoire occitane avec des techniques du monde moderne d'aujourd'hui en préservant les instruments de l'époque.

*** sur groupe-oc.com ***

Lumina, c'est l'histoire d'un livre, d'un grimoire. Un vieil ouvrage hérité du Moyen Âge recelant bien des secrets... C'est surtout l'intrigue du dernier spectacle du Groupe OC qui, par sa découverte, invite à pénétrer dans l'imaginaire médiéval.  L'astrologie, l’alchimie, la magie et les mythes sont ici mêlés aux connaissances. Le réel et le poétique, le monde concret et l’imagination se confondent... Les animaux familiers rejoignent  les dragons et les licornes... Et le rêve des hommes est ainsi transporté. Ce voyage dans le temps, le Groupe OC, inspiré par les troubadours, l'a mis en scène par le biais des technologies modernes. Une grande fresque médiévale. Il ne reste plus qu'à tourner les pages. […] Lire l’intégralité de l'article
[...] Lire la suite de l'article

Prom'aude 2017 à Lézignan-Corbières

Prom'aude de Lézignan

Promaude c’est tous les ans, à la Pentecôte. Retrouvez les produits du terroir, les vins, ainsi que de nombreuses animations ! La plus grande vitrine des terroirs et savoir-faire audois vous invite à découvrir dans une ambiance festive, toutes les richesses du département. Autour des produits du terroir, lo País catar festeja ! de nombreuses animations sont prévues. 

*** sur ladepeche.fr  ***

Aujourd'hui encore sur le site de Gaujac à Lézignan-Corbières, les meilleures productions audoises sont à l'honneur et se laisseront déguster sans modération. Petite visite gourmande. Depuis 28 ans, Prom'Aude érige la gourmandise au rang d'art de vivre et les allées de la foire regorgent de tentations pour les papilles. Vignerons, maraîchers, apiculteurs, éleveurs, restaurateurs... affinent sans cesse leur savoir-faire pour relever le défi de l'excellence. Afin de sublimer le savoureux fruit de leur travail, Prom'Aude met les petits plats dans les grands : aujourd'hui encore, les meilleures productions audoises sont à l'honneur et se laisseront déguster sans modération. L'aventure gustative, c'est la promesse de la dégustothèque de vins (1), un lieu désormais incontournable à Prom'Aude : au bar des trois couleurs, on peut découvrir une collection de grands vins du Languedoc ou encore perfectionner son potentiel de dégustateur averti avec Michel Cano, ancien de la Chambre d'agriculture, et les étudiants en œnologie de Toulouse.. […] Lire l’intégralité de l’article
[...] Lire la suite de l'article