La première eau-de-vie du Languedoc

Fine Faugères

C'est la première eau-de-vie réglementée du Languedoc et surtout la seule distillée grâce à un alambic charentais, dit "à repasse". La première distillation date de 1852. La production fut abandonnée puis reprise un siècle plus tard ; abandonnée à nouveau vers 1970 c’est en 2000 qu’un petit groupe de vigneron, désireux de conserver ce patrimoine, la relance. A cette époque, une association de Défense de l’Appellation de Faugères se forme. Cette démarche aboutira le 19 mars 1948 à la publication du décret définissant les règles de fabrication. Déclarée appellation d’origine réglementée, sous le nom de Fine de Faugères, les vins doivent être vinifiés et distillés dans l’aire de l’appellation. C’est parce que cette fine était connue et que son nom bénéficiait déjà d’une jolie notoriété dès la fin du XIXème que la zone de production a pris le nom de AOC Faugères. La loi impose au moins cinq ans d'élevage en barriques de chêne avant commercialisation.

*** www.midilibre.fr ***

Le sud de la France fait rêver. Le Soleil, les arômes enivrants, la tranquillité… Voilà l’esprit que l’Atelier du Bouilleur capte en bouteille. La première mention écrite “Fine Faugères” se trouve dans l’inventaire de la cave de l’impératrice Joséphine. Elle était réputée “troisième eau-de-vie de France” il y a plus d’un demi-siècle. Issue des vins de Faugères, la Fine Faugères est la seule distillée grâce à un alambic charentais, dit “à repasse” qui donne des fines rondes, très agréables et plus complexes." […] Lire l’intégralité de l’article

Boutique Languedocienne
PARTAGER
    Voir commentaires Blogger
    Voir commentaires Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

HAUT