La construction en pierre sèche reconnu par l’UNESCO

Construction pierre sèche

La maçonnerie à pierres sèches (dite aussi maçonnerie à sec, maçonnerie sèche ou encore plus familièrement la pierre sèche) est une technique de construction consistant à assembler, sans aucun mortier à liant, des moellons, des plaquettes, des blocs, des dalles, bruts ou ébauchés, pour monter un mur, un voûtement.

*** www.midilibre.fr ***

L’association éponyme qui la pratique dans la garrigue environnante est ravie. Il suffit de randonner dans les chemins ou les sentiers ruraux pour découvrir, partout, de nombreuses constructions de pierres sèches. Toujours debout, ponts, abris, bergeries, chapelles, murs de soutènements ou de séparations, érigés en pierres sèches ont traversé les époques. Ces ouvrages qui s’intègrent parfaitement au paysage ont permis l’aménagement des territoires ruraux et à l’agriculture de prospérer en limitant l’érosion des sols, alliant la nature et les peuples. Si cette technique ancestrale se passe de lien entre les pierres, elle les crée, néanmoins, entre les hommes qui la pratiquent. Ces constructions ont contribué, depuis la nuit des temps, à la cohésion des peuples, unis dans l’effort coopératif et solidaire. […] Lire l’intégralité de l’article

Boutique Languedocienne
PARTAGER
    Voir commentaires Blogger
    Voir commentaires Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

HAUT