Saccage de notre patrimoine par une islamiste

Rennes-le-Château Diable

Les amoureux de l’histoire de l’abbé Saunière et du secret de Rennes-le-Château n’auront pas de quoi spéculer pour tenter d’entretenir le mystère. La coupable ayant décapité la célèbre statue du diable est une islamiste qui a camouflé son geste derrière des prétextes confus pour probablement échapper à une condamnation lourde. Comme en Syrie, l’islamisme tente de faire table rase du passé et du patrimoine des autres religions.

*** sur 20minutes.com ***

Son action avait frappé les esprits, le jour du premier tour de l’élection présidentielle. Le 23 avril, une femme de 37 ans, vêtue d’une longue cape blanche et d’un masque vénitien, avait frappé à coups de hache le diable qui supporte le célèbre bénitier de l’église de Rennes-le-Château, dans l’Aude. Elle avait décapité la statue, ainsi que celle de Marie-Madeleine, et déposé un Coran au sol. Elle se présente comme l’ancienne compagne du djihadiste Sabri Essid… le djihadiste « demi-frère de Mohamed Merah », le tueur au scooter de Toulouse et Montauban. […] Lire l’intégralité de l’article

Boutique Languedocienne
PARTAGER
    Voir commentaires Blogger
    Voir commentaires Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

HAUT