L'ancien tramway de l'Aude

 tramway de l'Aude

Le saviez vous ? Il a existé 342 km de rails parcourus par un tramway dans l’Aude ! C'est en 1893 que le Conseil Régional prévoit un réseau de tramway pour relier les communes isolées du Minervois et des Corbières. Au total, 342 km de lignes seront construites. La voie est souvent en accotement. Les gares sont bien équipées, mais le trafic n'est guère rémunérateur, et surtout saisonnier. Des autorails sont mis en service en 1924, mais les recettes sont toujours médiocres. Le réseau sera finalement déclassé en 1934. 
Il existe un endroit qui retrace toute cette aventure avec un spectacle 4D, au musée 1900 de Lagrasse (>> voir le site). 

*** sur lindependant.fr  ***

Bien calé dans son siège, le spectateur peut vivre le voyage d'une façon extraordinaire : devant ses yeux, un écran géant propose le voyage en images. Tout autour de lui, la maquette ultra-réaliste représente tous les villages traversés par le tramway. Dans ses oreilles, un orateur pour le moins pagnolesque lui propose des anecdotes d'époque, lui présente des personnages typiques (l'instituteur, la grand-mère et sa petite-fille, etc.) et lui explique que le tramway était principalement utilisé pour le transport du vin. Au départ de la gare de Lézignan, et pendant les traversées de Ferrals, Fabrezan, Camplong, Ribaute, Lagrasse, Borde-Rouge et Saint-Pierre-des-Champs, il pourra sentir la vibration des rails sous son postérieur et la fumée de la locomotive. Puis, au fur et à mesure de son voyage dans les Corbières, il respirera le bon air de la garrigue et ses senteurs de thym et de romarin, il affrontera le vent du Nord, les éclairs et les quelques gouttes de pluie d'un orage d'été. Chaque version du voyage, proposé pour l'instant en Français, Anglais, Espagnol et Allemand, comporte des expressions populaires occitanes qui feront sourire les petits comme les grands […] Lire l’intégralité de l’article

Le réseau du tram de l'Aude


Boutique Languedocienne
PARTAGER
    Voir commentaires Blogger
    Voir commentaires Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

HAUT