Fraude au vin du Languedoc

AOC Bordeaux

Sous prétexte que l’AOC Bordeaux est plus cher, ce serait le vin bordelais qui aurait subit le plus grand préjudice pour son image. Désolé mais les vins du Languedoc aussi ! D’ailleurs aucun journaliste dans cette affaire ne nous précise de quel vin du Languedoc il s’agissait. Pour écouler autant de vin sans attirer l’attention des papilles du consommateur, il ne devait pas être si dégueulasse en bouche. A vous de juger !

*** sur 20minutes.fr ***

L’arnaque est de grande ampleur. Les douanes ont ouvert une enquête sur un système de fraude supposé qui aurait permis de faire passer plus de 4.000 hectolitres de vin en vrac produit dans le Languedoc pour des appellations du vignoble bordelais, via des faux documents. Selon  le site spécialisé Vitisphère qui a révélé l’affaire fin novembre, cette fraude aurait été orchestrée entre 2012 et 2014 par une société de négoce de Libourne en Gironde, ayant depuis cessé son activité. Elle est soupçonnée d’avoir brouillé la traçabilité des lots de vin en falsifiant les documents administratifs de départ et d’arrivée. Le trafic porterait au total sur 4.200 hectolitres de vins, produits dans le Languedoc mais à partir de cépages présents également dans le Bordelais, qui auraient été modifiés frauduleusement en Bordeaux, Pomerol, Margaux ou Saint-Julien. Des crus achetés ensuite par « les plus grands noms de la place de Bordeaux » à des prix bien supérieurs à ceux du vin en vrac languedocien, écrit Vitisphère. […] Lire l’intégralité de l’article

Boutique Languedocienne
PARTAGER
    Voir commentaires Blogger
    Voir commentaires Facebook

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

HAUT